Coin lecture – Faites de vos vacances une belle pause philo ! 

Lire de la philosophie durant les vacances ? L’idée n’est pas de chercher à rentabiliser à tout prix ce temps vacant, d’en faire un loisir aliéné (comme le décrit très justement Jean Baudrillard dans La société de consommation). Il est vrai qu’il arrive que, terrifiés à l’idée de perdre notre temps, nous prenions les devants en constituant même en vacances un “emploi” du temps… plus tout à fait libre de ce fait. Nous vous présentons ici une sélection de livres en lien avec les vacances, soit qu’ils abordent expressément ce thème, soit qu’ils invitent à la découverte de l’histoire de la philosophie ou à l’évasion, à la cogitation par leur forme. Bonne lecture, bonne pause philo !

L’Éloge de l’oisiveté de Bertrand Russell : Quoi de mieux que de profiter des congés pour réfléchir sur ceux-ci ! Dans ce livre, comme l’indique le titre, Russell soutient la nécessité du loisir pour l’existence humaine. Il renoue ici avec l’otium latin loué par Sénèque, ce temps libéré du travail, qui permet à l’homme de s’épanouir et de vivre des expériences enrichissantes. Pour cela, pas question pour l’auteur de restreindre le loisir à une portion congrue de notre vie ! Au contraire, il milite pour une durée maximale de 4h de travail par jour.

À découvrir en ligne sur le site de l’Université du Québec ou en version papier aux éditions Allia


Rendre le monde indisponible d’Hartmut Rosa : “Agis à tout instant de telle sorte que tu agrandisses l’ensemble formé par ce à quoi tu accèdes” Cet impératif catégorique est pour l’auteur le principe de décision dans tous les domaines et quelque soit l’âge, dans la modernité tardive. L’auteur constate “l’explosion inouïe de notre accès au monde”, plus précisément sa disponibilité par les transports, les médias audiovisuels et les objets techniques en général. L’homme est effectivement devenu comme « maître et possesseur de la nature” mais l’auteur d’ajouter que ce phénomène s’accompagne d’un “revers paradoxal : le recul énigmatique du monde”.

Un ouvrage à retrouver aux éditions La Découverte


Philosophia, une histoire de la philosophie en BD par Nicolas Tenaillon (auteur) et Hélène Zeyer (illustration) : C’est une BD ou plutôt un roman graphique dont les illustrations à l’aquarelle font preuve d“un dessin libre qui figure la pensée en construction” (selon les mots d’Hélène Zeyer interviewée à France culture)

Pages après pages c’est toute l’histoire de la philosophie qui se déroule devant nos yeux. Le souci de la recherche documentaire pour cet ouvrage est remarquable.

Une BD publiée aux éditions Ellipses


Microréflexions : 70 invitations à philosopher d’Alexandre Lacroix ou l’art de partir de situations concrètes, d’expériences vécues comme support au questionnement philosophique. Le livre charme par l’éclectisme des thèmes : la morale, les animaux, le deuil, l’érotisme, la fête, la douleur, le travail, le couple ou la solitude. Mais peut-on philosopher dans une forme courte ? Pari relevé par Alexandre Lacroix dans ce petit bijou.

Un ouvrage à retrouver chez Allary Editions


Curiosités philosophiques : De Platon à Russell par Thibaud Giraud, Monsieur Phi sur Youtube ! “Plaire et instruire” voilà un précepte énoncé par Horace dans Art poétique qui définit bien ce subtil mélange de divertissement et de profondeur philosophique. Ce n’est pas moins de 20 philosophes que l’auteur présente d’abord en “douceur” puis en entrant dans les subtilités du raisonnement. Le livre regorge d’ailleurs de notes très fouillées pour ceux qui voudraient approfondir le sujet. On a là un ouvrage accessible à tous sans être consensuel, qui manifeste de l’estime intellectuelle pour ses lecteurs. De la vulgarisation au sens noble du terme.

A découvrir aux éditions Seuil


 

Et pour les plus jeunes (ou pas !) :

Balades en philosophie par Janine : Le quotidien comme source de réflexion, c’est l’objet de cette BD qui séduit par ses graphismes et son humour, à partir de 10 ans.

Un album publié aux éditions Delcourt


Les vrais sages sont des rebelles – De l’Antiquité à aujourd’hui, ce que les philosophes ont encore à nous apprendre de Chiara Pastorini et Perceval Barrier : Une BD qui deviendra une référence dans votre bibliothèque. À lire d’une traite ou à picorer, ce livre est une parfaite introduction à l’histoire de la philosophie mêlant humour et connaissances. Attention les enfants, les parents vont vous le piquer ! à partir de 9 ans

A découvrir aux éditions Nathan


La philo est un jeu: petits exercices de cogitation philosophique de Christophe Verselle : Si j’avais à conseiller un livre qui serait “le cahier de vacances philo” c’est bien celui-ci. Alternant textes courts, jeux et exercices, il permettra aux néophytes de découvrir de manière ludique les notions centrales et la position de certains auteurs sur celles-ci. à partir de 14 ans.

Publié aux éditions Flammarion

 

Un article par Charlie Renard Toutes ses publications

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut