« L’homme est condamné à être libre » Sartre

« L’homme est condamné à être libre » Sartre

Quoi ?

Ce paradoxe au cœur de la pensée existentialiste de Sartre signifie que l’homme a pour seule limite sa liberté et sa capacité à choisir.

L’existentialisme est un courant philosophique et littéraire qui met l’accent sur l’existence et la condition humaine plutôt que sur l’essence ou la nature de l’homme.

Pourquoi ?

Parce que Sartre est athée et que pour lui l’existence de l’homme témoigne de l’inexistence de Dieu.

A la différence des objets créés avec une finalité et des règles préétablies, l’homme n’est pas déterminé : il n’a pas de “nature” qui préexisterait à son existence. 

Au contraire, l’homme est comme le propre artisan de sa vie : il a prise sur la matière et le réel à travers ses actions. 
Il est donc responsable !

Qui ?

Tout le monde ! Pour le philosophe nous sommes tous et en permanence contraints de faire des choix qui ont un impact sur notre vie individuelle et collective.

C’est pour cela qu’en 1944 Sartre écrivait, au risque de choquer, que « jamais nous n’avons été aussi libre que sous l’occupation allemande ».

Comment ?

Autodéterminons-nous !

Ne nous considérons pas comme prédéfinis par la société, une époque, un corps ou un événement.  Il est vrai que nous subissons des influences extérieures, cependant c’est nous qui choisissons notre manière d’être.

Assumons notre liberté !
Donnons du sens au monde qui nous entoure.
Identifions ce que nous souhaitons et inventons nos propres règles morales. 

Ce qui donne…

Libres et responsables, nous sommes les produits de nos actes.

Emmanuel Constant

Ludovic Balent

Un commentaire sur “« L’homme est condamné à être libre » Sartre

  1. ous sommes seuls, sans excuses. C est ce que je veux dire quand je dis l homme est condamne a etre libre. Condamne, parce qu il ne s est pas cree lui-meme, et encore neanmoins la liberte, et a partir du moment ou il est jete dans ce monde il est responsable de tout ce qu il fait Exister, c est creer sa propre sa propre existence. Si on vient au monde libre, il faut savoir assumer nos erreurs et ne pas en rejeter la resposabilite sur autrui. Merci de ces conseils de liberte, Monsieur Sartre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.