« Le cœur a ses raisons que la raison ignore » Pascal

« Le cœur a ses raisons que la raison ignore » Pascal

Quoi ?

A l’origine un fragment des Pensées de Pascal, elle est aujourd’hui l’une des citations philosophiques les plus reprises par la culture populaire.

Ce n’est pas : une justification de tous les actes irrationnels auxquels peuvent nous conduire toutes les passions amoureuses.

C’est : un peu moins romantique, une maxime expliquant comment accéder aux vérités religieuses.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que pour ce philosophe, adepte de la logique irréfutable et du raisonnement mathématique, croire en Dieu est un acte qui ne passe pas par la raison, mais par le cœur.

Le cœur, à l’opposé de la raison, est une intuition ou un sentiment qui seul, sans démonstration, permet de croire en la vérité de certaines choses.

Fervent croyant, Pascal était indigné par les discours de justification rationnelle de l’existence de Dieu. Comme par exemple ceux de Descartes dans les Méditations métaphysiques où il démontrait l’existence de Dieu grâce sa définition de l’Être parfait : Si Dieu n’existait pas il serait imparfait, or Dieu est parfait… donc il existe.

Qui ?

Notre cœur ! Pascal avait pour projet avec ses Pensées d’écrire une apologie de la religion chrétienne pour permettre aux cœurs des incrédules d’accéder à la connaissance de Dieu.

Si Pascal nous parle ici de religion, il est parfaitement possible d’étendre ce raisonnement à d’autres types de croyances.

Si comme Matt Damon dans La légende de Bagger Vance vous jouez au golf et que vous souhaitez croire au Swing authentique : « cherchez le, sentez le avec vos mains, ne réfléchissez pas, […] soyez plus sage que votre tête ».

Comment ?

Mettez-vous dans les conditions pour accéder à votre propre cœur !

Avant de chercher des preuves, désirez que les croyances soient vraies.

Rappelez-vous d’Harrison Ford dans Indiana Jones et la dernière croisade au moment de l’épreuve du « Saut de Dieu » où il doit enjamber un précipice sans pont pour chercher le Graal et sauver son père de l’agonie. Il doute, tout le pousse à penser qu’il ne peut y arriver, mais il décide d’y croire.

Posez-vous les bonnes questions !

Comment comprendre que l’homme puisse concevoir et tendre vers des absolus comme la vérité ou la justice sans pouvoir les atteindre ?
Comment l’homme peut-il penser l’infini alors qu’il est lui-même fini ?

Comme Pascal, constatez que certaines choses ne peuvent être expliquées par la raison.

Ce qui donne…

Sortez de votre zone de confort rationnelle pour vous ouvrir au mystérieux en écoutant vos sentiments et intuitions.

Ludovic Balent

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *