Coin lectures – Une dose de philo pour l’été !

En ce début d’été, les moments de lecture vont certainement être plus nombreux. Transformer ces instants précieux en Pause Philo voilà une belle perspective ! Éclectisme, variations sur un même thème, réflexions sur le monde comme il va, comme il fut et comme il sera, interrogations sur l’humain, les sociétés et la conscience : un « coin » qui ouvre des perspectives, c’est peu commun mais tellement salutaire pour la cogitation. Bonnes lectures à toutes et à tous !

Se connaître permet de comprendre notre interaction avec le monde qui nous entoure. Analyser, comparer les systèmes de pensées fait accéder à un questionnement foisonnant et à un éveil critique quant aux interrogations existentielles. Dans cette perspective, Frédéric Lenoir propose une relecture de l’œuvre d’un des piliers de la psychanalyse dans Jung, Un voyage vers soi (aux éditions Albin Michel). L’auteur examine à la fois la vie, le cheminement intellectuel et les tâtonnements de Jung dans sa quête de compréhension des états du monde intérieur, collectifs et spirituels. F. Lenoir n’élude pas les controverses, les zones d’ombres qui entourent l’histoire de Jung. Un ouvrage passionnant qui vous amènera vers « le processus d’individuation » et la possibilité de « devenir pleinement soi ».

 


La crise « Covid » a permis de découvrir une nouvelle expression, celle du « monde d’après ». Entre 2019 et 2020, Claire Marin s’est entretenue avec Nicolas Truong (Ed. de l’Aube) donnant lieu à des échanges philosophiques sur notre façon d’envisager notre relation au monde, aux autres et surtout à notre façon dont nous nous adaptons à ce grand paradoxe : être conscient de l’incertitude, du caractère « mouvant » de notre existence – et de celle des autres – et pourtant être sans cesse surpris de cette confrontation permanente. De « ruptures » en ruptures, l’individu passe son temps à se « confronter » à l’inéluctable alors qu’il devrait sans doute s’interroger sur la possibilité de Vivre autrement ce qui se présente à lui.


Dans cette quête de compréhension de soi et du monde, il est une question qui ne se tarira jamais : qu’est-ce que l’Homme ? Il faut toujours avoir conscience qu’en posant une question, il est possible d’obtenir une réponse… et que, parfois, elle ne nous convienne pas.  Nous pourrions citer toute l’histoire de la philosophie et celle des Idées, mais pouvons-nous obtenir une réponse à notre question d’un point de vue neurobiologique ? C’est ce qu’a fait Sébastien Bohler dans un ouvrage sans concession : Human Psycho (aux éditions Bouquin Essai). Dans un souci clinique d’objectivité sans faille, le rédacteur en chef de la Revue Cerveau&Psycho, établit un constat sur le cerveau humain dans sa globalité, celui d’une psychopathie avérée ayant pour cible privilégiée : la planète ! En bon neurobiologiste, S. Bohler tente les possibilités d’une guérison, mais le patient résiste.


Fort heureusement, il est possible de Penser le monde de demain dans The House we live in, un ouvrage collectif qui propose un voyage musical et vidéo du groupe Bravery in Battle (Ed. de l’Aube). Entre illustrations d’une grande qualité et textes qui tentent de répondre à des questions telles que « Sommes-nous devenus de purs consommateurs ? », « Nos démocraties fonctionnent-elles ? », « Pourquoi le réchauffement climatique renforce-t-il les inégalités ? », « Comment changer les choses ? », les auteurs John Francis, Clive Hamilton, Paul Hawken, Bille McKibben, Vandana Shiva et Hubert Reeves donnent ici de quoi « interpeller nos consciences et penser, ensemble, le monde de demain ».

 


La philosophie est bousculée dans certains endroits du monde où la volonté d’imposer une censure de la pensée permettrait de verrouiller l’esprit critique et son apprentissage. Heureusement, rendre abordables et passionnantes les pensées des philosophes est le but des Editions Les Petits Platons. Simone Weil au Royaume des oublieux et Comment Husserl sauva la conscience se font jour dans un catalogue de publications foisonnant. Que ce soit les conteurs de philosophes – Anne Waeles et Jean-Baptiste Fournier – ou les illustrateurs – Magali Dulain et Camille Nicolazzi – ces deux ouvrages apporteront une bouffée d’oxygène aux réflexions et à la culture de celles et ceux qui ont 7 ou 77 ans… et plus !

 

Une chronique réalisée par Sophie Sendra Toutes ses publications

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut