Irène Pereira – « Le rôle de la philosophie est d’orienter axiologiquement l’action »

Irène Pereira – « Le rôle de la philosophie est d’orienter axiologiquement l’action »

Quel rôle peuvent jouer les philosophes pour nous aider à traverser les crises que connait actuellement notre société ? Quelle place occupent l’éducation et la culture pour affronter ces enjeux ?
Pour éclairer ces questionnements, nous avons interviewé Irène Pereira, diplômée en philosophie et docteur en sociologie, notamment spécialiste des mouvements sociaux et des sciences de l’éducation. A travers la présentation de son propre parcours et des grands questionnements qui l’ont traversé, elle nous présente ici sa vision du rôle que peuvent jouer les chercheurs en sciences humaines dans la société, et en particulier les philosophes. En passant par le thème du syndicalisme, du travail, de la pédagogie ou encore du féminisme, la philosophie apparaît comme la pierre angulaire nécessaire pour passer à l’action et penser les finalités de nos actes.

Lire la suite Lire la suite

La Chirurgie esthétique à l’épreuve de la philosophie de terrain : quels enjeux pour la pratique médicale ? Entretien avec le docteur Thérèse Awada

La Chirurgie esthétique à l’épreuve de la philosophie de terrain : quels enjeux pour la pratique médicale ? Entretien avec le docteur Thérèse Awada

La médecine est-elle seulement un acte technique ? Que peut apporter la réflexion philosophique aux médecins et aux patients pour repenser leur relation ? Quels en seraient les impacts sur le métier même de médecin ?
Pour apporter un éclairage à ces questionnements, nous avons rencontré la Dr. Thérèse Awada, qui a eu recours à des philosophes pour accompagner sa réflexion sur ses pratiques professionnelles, en sollicitant les étudiants du Master 2 Ethires à l’Université Paris 1. A travers cet entretien, la philosophie de terrain apparaît comme un outil pertinent dans une démarche de questionnement professionnel, vecteur de plans d’action concrets.
L’homme et la maîtrise du temps

L’homme et la maîtrise du temps

Une de mes formatrices m’a dit un jour « Ce que l’on fait de notre temps, c’est ce que l’on fait de notre vie ». Aussi évidente que soit cette maxime, elle m’avait échappé et j’avais désappris à en tenir compte pour guider mon action. Dans le quotidien, il paraît difficile de faire de cette phrase un cap à tenir sans interruption. Reconnaître un tel poids au temps qui passe sur nos vies n’est pas une chose facile lorsqu’une partie conséquente de notre temps individuel est consacré à des activités qui nous fatiguent ou nous obligent envers d’autres individus.

La base de cette réflexion que je propose sur le temps est celle-ci : sur le plan temporel, travailler signifie investir du temps individuel dans une activité rémunérée – donc souvent « contrôlée » – mais cela justifie-t-il que le temps investi par l’individu dans son travail ne lui appartienne plus ? Au travail, notre temps se traduit en productions, en mesures de ce qui a été réalisé, en qualité des supports de présentations, en quantités de lignes de tableur Excel remplies… Outre cet investissement, des règles temporelles, qu’elles soient contractuelles ou sociales (c’est-à-dire liées au comportement de nos pairs), régissent le temps que nous accordons au travail.

Lire la suite Lire la suite

« Les Médiations Philosophiques sont l’occasion de transgresser les normes philosophico-universitaires » – Lucie Boël et Maëva Chauvin

« Les Médiations Philosophiques sont l’occasion de transgresser les normes philosophico-universitaires » – Lucie Boël et Maëva Chauvin

Face à un cadre universitaire qui n’invite pas particulièrement à pratiquer la philosophie par soi-même, comment permettre aux étudiants de pleinement s’approprier cette discipline ?

La sphère étudiante regorge de multiples initiatives très riches en faveur d’une philosophie ouverte au grand public, et osant se frotter à d’autres disciplines. Afin d’explorer ce champ, nous avons souhaité en savoir plus sur l’association étudiante lyonnaise Les Médiations Philosophiques, afin de découvrir leurs activités en faveur d’une philosophie accessible au plus grand nombre. Implantée à l’Université Lyon III, l’association entend rassembler tous ceux qui s’intéressent à la philosophie, à commencer par des étudiants en philosophie mais aussi d’autres disciplines, ainsi que le grand public. Créée en 2011, l’association prospère et est pleinement implantée dans la vie de l’Université. Lucie Boël, présidente, ainsi que Maëva Chauvin, vice-présidente, ont accepté de nous présenter les activités de l’association.

Lire la suite Lire la suite