Archives de
Étiquette : Michel Serres

“Quand je pense, je deviens ce que je pense.”- Michel Serres

“Quand je pense, je deviens ce que je pense.”- Michel Serres

Quoi ?

Vu que lorsque je pense je reste moi-même, comment serait donc possible que je devienne ce que pense ? En quoi ressemblerais-je aux choses que “je” pense ?

Car penser, nous dit Serres, s’apparente à une invention, à savoir à insérer dans le monde quelque chose de nouveau. Entre la pensée et le monde, il y a une relation de réciprocité, car les deux partagent le rare, l’improbable, le hasard.

La pensée, comme le monde, est l’effet et la manifestation de mouvements, bifurcations, puissances non-préétablis à l’avance.

Lire la suite Lire la suite

« Les philosophes pensent à partir de et pour les moments non-principalement philosophiques de l’existence » – Adrien Payet

« Les philosophes pensent à partir de et pour les moments non-principalement philosophiques de l’existence » – Adrien Payet

Pour Adrien Payet, philosophe au sein de l’agence de design d’information et de communication de projets bdc conseil, la philosophie est une activité dérangeante. Elle dé-range ce que l’évidence semble avoir rangé une bonne fois pour toute dans des catégories ou des vérités bien identifiées ; mais elle dérange aussi par l’étrangeté, l’incompréhension de l’acte philosophique essentiel que la remise en question peut engendrer. Quelle portée ce double dérangement peut-il avoir pour une organisation ? Le dérangement serait-il le meilleur pont entre théorie et pratique ?

Lire la suite Lire la suite