Browsed by
Catégorie : Philosophie des techniques

Micro enquête sur le devenir-émotionnel des robots

Micro enquête sur le devenir-émotionnel des robots

De Spoon à Pepper en passant par NAO, Buddy, Jibo ou encore Leka, avez-vous remarqué que les robots interactifs se multiplient et commencent à être mis à disposition du grand public ? Savez-vous quelle est leur raison d’être et pourquoi ils sont tous plus mignons les uns que les autres ? La question n’est pas aussi naïve qu’elle en a l’air. En effet, la robotique n’étant plus circonscrite aux seuls laboratoires de recherche universitaire ou à l’industrie, ses avancées techniques et potentiel économique très prometteur conduisent un nombre croissant d’entreprises privées à s’inscrire dans un tournant social et émotionnel de la robotique. Le champ des interactions Humain-Machine (IHM) compte désormais parmi ses thématiques phares des domaines de recherche tels que la socialité artificielle et l’informatique affective. Mais pourquoi nos robots deviennent-ils “empathiques” ?

Lire la suite Lire la suite

Entretien-café avec Irénée Régnauld, de Mais où va le web ? : “Ce qui se joue avec la technique, c’est une vision de l’Homme.”

Entretien-café avec Irénée Régnauld, de Mais où va le web ? : “Ce qui se joue avec la technique, c’est une vision de l’Homme.”

Julien De Sanctis a rencontré Irénée Régnauld, camarade blogueur, fondateur du blog Mais où va le Web ? que nous suivons attentivement sur La Pause Philo. Irénée est également consultant dans les domaines numériques et co-fondateur du think-tank indépendant Le Mouton Numérique qui apporte un éclairage critique sur l’innovation à travers le débat. « Il faut agir en homme de pensée et penser en homme d’action », disait Bergson. Voilà qui décrit bien l’état d’esprit d’Irénée. Normal, donc, qu’on lui dise de passer par ici faire un petit coucou !

Lire la suite Lire la suite

Morale, design et poubelles jaunes

Morale, design et poubelles jaunes

La cause écologique est porteuse de valeurs en partie justifiées par une inquiétude existentielle concernant notre capacité à assurer un avenir compatible avec « la permanence d’une vie authentiquement humaine sur Terre[1] ». S’il suffit de lire un ou deux articles, d’écouter un ou deux podcasts ou de regarder un bon documentaire pour comprendre à quel point cette cause relève d’une urgence morale absolue, entre la compréhension et l’action, il y a souvent un monde.

Lire la suite Lire la suite

Dark Souls III ou la vie avec les jeux vidéo

Dark Souls III ou la vie avec les jeux vidéo

Le jeu vidéo fait souvent l’objet de débats aussi passionnés que manichéens. Décérébrant pour les uns, éducatif ou simplement récréatif pour les autres, il est en réalité assez vain de tenir un discours absolument technophobe ou technophile à son égard. En effet, parler du jeu vidéo en général ne mène jamais bien loin ; c’est un peu comme parler de la technique, comme si l’on pouvait les réduire à une essence, un principe général où l’on rangerait commodément leur être tout entier. Certes, il existe des invariants communs à tout artefact vidéo-ludique (comme le fait de renvoyer à une réalité virtuelle, par exemple), mais entre un serious game, un solitaire sur Windows 95 et des jeux comme Bloodborne, Bioshock, Uncharted ou Dead Space il existe des différences qui discréditent d’emblée les discours dogmatiques et absolus, qu’ils soient amateurs ou détracteurs de plaisirs vidéo-ludiques.

Lire la suite Lire la suite

Pourquoi on est quand même un peu dans la Matrice

Pourquoi on est quand même un peu dans la Matrice

Si vous avez vu Matrix de Lana et Andy Wachowski, vous vous souvenez probablement de l’idée principale du film : ce que nous nommons « réalité », « réel » ou encore « monde » n’est qu’une simulation informatique – la Matrice – entretenue par des machines aux intentions relativement malveillantes.

Lire la suite Lire la suite